farinedumejean_image_farinedumejean_logo_mejeanette_simple_marron-copie.jpg

Farine du Méjean

Présentation Le Causse Méjean en Lozère est un territoire rural isolé dont les paysages, issus de millénaires de pratiques agropastorales, sont reconnus d’intérêt naturel et patrimonial (Parc national des Cévennes, Patrimoine de l’UNESCO). L’agriculture est aujourd’hui fortement représentée par l’élevage ovin, mais au XVIIIème siècle, le système agropastoral caussenard est caractérisé par la céréaliculture: les moulins tournent.
«Faire vivre le causse» voilà l’ambition portée dès 2013 par un groupe d'habitants du Causse Méjean qui a voulu redonner des ailes au moulin à vent de la Borie. Avec une bonne vingtaine d’agriculteurs, une douzaine de boulangers, un meunier et des consommateurs, c’est toute une filière meunerie locale qui s’organise autour du moulin réhabilité.
Chaque année, ce sont 80T de céréales qui sont moulues au moulin de la Borie. Le moulin produit une gamme diversifiée de farines (blé ancien, grand épeautre, petit épeautre, sarrasin, seigle, lentilles vertes …) sur meules de pierre. Les farines, vendues sous la marque Méjeanette®, sont distribuées auprès de particuliers directement au moulin ou dans une quinzaine de boutiques en Lozère. Elles sont aussi distribuées à une quinzaine de boulangeries du département qui les valorisent sous différentes formes de pain (baguette au grand épeautre, pain de campagne, tourte de seigle, etc.) ou de biscuits.
La richesse de la démarche réside dans le fait d’avoir pensé simultanément toutes les dimensions : patrimoniales, culturelles, sociales, environnementales et économiques. Cela en fait un projet complet qui répond à une multitude d’enjeux sur le territoire : relocalisation de l’alimentation, respect de l’environnement, réappropriation du patrimoine naturel et culturel, renforcement des liens sociaux, création d’activités et d’emplois, attractivité du territoire. Les acteurs de la filière, réunis au sein de l’association la Farine du Méjean, garantissent l’éthique et l’équité visée de la démarche.
Quels sont vos territoires de production ? La production se situe sur les communes du Causse Méjean.
Quels sont vos territoires de transformation ? La première transformation (mouture) se fait exclusivement au moulin de la Borie. Sauf une exception, les boulangeries approvisionnées se trouvent à moins de 100km du moulin.
Quels sont les métiers au sein de votre filière?
  • Agriculteur(ice)
  • Meunier(e)
  • Boulanger(e)
Nombre de professionnels Aujourd’hui, la filière représente 28 agriculteurs, 2 meuniers et 12 boulangers. Le groupe est depuis le début accompagné par la Fédération Régionale des CIVAM d’Occitanie qui est une association d’éducation populaire compétente en matière d’animation de démarches collectives en lien avec l’agricole et/ou le monde rural.
Avez-vous des partenaires? La mairie de Hures-la-Parade où se situe le moulin pour un soutien financier et politique, CER France pour les compétences en comptabilité agricole, des partenaires financiers pour la construction du bâtiment de stockage.
Parlez-nous de vos principaux projets L’accent est mis sur la complémentarité des productions à l’échelle des exploitations et du territoire et le respect d’une tradition agropastorale reconnue. Il y a aussi une orientation progressive de la production vers des variétés anciennes de céréales, qui répond à différents enjeux environnementaux : culture de céréales à bas besoins en intrants, meilleure résilience et adaptabilité des céréales, conservation de la biodiversité cultivée …    Une réflexion a été faite pour optimiser la logistique au sein de la filière, qui s’est notamment concrétisée par l’inauguration d’un bâtiment de stockage des grains de céréales en 2020, essentiel au bon fonctionnement de la filière.   Une charte éthique a été élaborée par les acteurs de la filière et permet de cadrer la qualité des produits et les engagements entre chaque acteur de la filière. Cependant, les efforts fournis pour atteindre cette qualité de produits sont peu visibles au grand public. Les agriculteurs et le meunier de la Borie souhaitent ainsi aller plus loin dans cette charte éthique et labelliser l’ensemble de la filière en prenant aussi en compte la qualité gustative des produits. Pour mener ce travail, la FR CIVAM Occitanie a recruté un stagiaire en 2021. Il est en charge de l’étude plus générale de la pérennisation de la filière, le cahier des charges étant un des outils à mobiliser.
Code postal 48150
Commune Hures-La-Parade
Email d'un contact (animateur.rice, représentant.e) lemoulindelaborie@lecaussemejean.com
Fonction du contact Représentant