Présentation du projet

Intitulé du projet de recherche-action

Accompagner l’évolution des compétences des acteurs des filières alimentaires de territoire pour renforcer leur durabilité : Le cas des céréales et rotations associées (2019-2022)

Contexte

La crise du covid-19 a rappelé l’urgence d’aller plus loin dans la transition de nos systèmes alimentaires pour plus de résilience et d’autonomie. Parmi les leviers, la reterritorialisation des filières se révèle un enjeu fort pour redonner une dimension humaine à notre alimentation en réinventant de nouveaux modèles de production et de coopération. En particulier, les filières céréales sont riches d'enjeux car elles fournissent des produits essentiels à notre alimentation qui sont aujourd'hui l'objet de multiples attentes (des produits à base de variétés anciennes de blés, associées parfois à d’autres céréales ou espèces cultivées en agroécologie, fabriqués selon des technologies douces et sans additifs, tracés avec transparence, pauvres en gluten, distribués en circuits de proximité...). De tels processus complexes engagent les parties prenantes amont-aval dans des démarches au long court et requièrent une expertise spécifique de la part des agents qui les accompagnent. Or, il n’existe pas de boîte à outils ni de plateforme multi-réseaux qui permette aisément aux professionnels de tirer parti des enseignements d’autres territoires ou aux initiatives de tisser des alliances pour une transition à plus large échelle. Le projet COMPETENCES vise ainsi à anticiper et soutenir le développement des compétences dans les filières céréales de territoire pour renforcer leur durabilité, ainsi qu'à accélérer, par la mise en partage de ressources, la création d'un annuaire et de supports d'autoformation, et la création de modules et parcours de formation, l’essaimage et le changement d’échelle des initiatives.

La filière chanvre a été intégrée au projet, car celui-ci constitue une rotation intéressante en céréale bio et fournit divers débouchés.

Finalité

Au travers de ce programme partenarial de recherche-action, nous souhaitons :
  • i) faire reconnaître les spécificités des filières céréales de territoire,
  • ii) accompagner le renforcement des compétences des professionnels,
  • iii) impulser une dynamique d'échange et de partage entre professionnels, porteurs de projet et territoires pour consolider les initiatives et encourager leur essaimage.

Caractère novateur de la démarche

  • Dimension collective et systémique de la démarche
  • Généricité des solutions proposées pour faciliter leur transfert à d’autres contextes
  • Nouvelles approches pédagogiques imaginées pour coller aux réalités des professionnels
  • Compétences transversales aux différents métiers des filières prises en compte
  • Renforcement des compétences et des réseaux vu comme levier de développement des coopérations, de la pérennité et de la durabilité des filières
  • Savoir-faire nouveaux/renouvelés liés à la dimension territoriale des filières valorisées

image Moulin_fini.jpg (0.1MB)
Moulin de la Borie sur le causse Méjean (Association Farine du Méjean)

Objectifs opérationnels

  • Mener une démarche de gestion prévisionnelle des emplois et des compétences (GPEC) sur la base d'entretiens auprès de professionnels de 4 filières en Occitanie,
  • Identifier les savoir-faire existants, les ressources disponibles et les compétences en tension, au niveau des compétences coeur de métier (production, transformation, distribution), mais aussi des compétences transversales (gouvernance, organisation, communication, gestion...),
  • Proposer différents leviers de renforcement des compétences (création d'une banque de ressources, organisation du transfert horizontal des savoirs et savoir-faire, conception de modules d'apprentissage en ligne, recherche et expérimentation collective de solutions, mise en place de nouvelles technologies, formation action…),
  • Définir les modalités et conditions de mise en réseau et concevoir des outils pour appuyer la multiplication des initiatives.

Actions prévues

  • Action 1 : Analyse des besoins en compétences à l’échelle des 4 filières d’étude
  • Action 2 : Traduction des besoins en offre de formation et autres leviers d’accompagnement
  • Action 3 : Expérimentation de nouvelles formations et autres modalités et outils de mise en réseau + évaluation et diffusion